Pierre Loti

De son vrai nom Julien Viaud, il fut officier de marine, grand voyageur et surtout romancier. Son œuvre, souvent autobiographique, nous conduit en Turquie (Aziyadé), au Sénégal (Le roman d’un spahi) ou au Japon (Madame Chrysanthème) dont le succès fut immense et qui inspira à Puccini, Madame Butterfly. Il a aussi voyagé de l’Égypte à Tahiti en passant par l’Inde... Le cadre de ses romans n’a pas toujours été aussi exotique, avec Pêcheurs d’Islande, il décrit la vie des pêcheurs bretons, Ramuntcho se situe au Pays Basque où il termine sa vie. Il devient riche, célèbre. À 42 ans, il est élu à l’Académie française contre Émile Zola. Il est mort à Hendaye. Après ses funérailles nationales en 1923, Loti est enterré selon ses indications dans le jardin des Aïeules, ses tantes, dans l’île d’Oléron, où il jouait petit. En 1925, son fils Samuel publie son journal intime.

Ouvrages de l'auteur