Ludovic ARDOISE

Ludovic ARDOISE picture

Ludovic est  né le 3 décembre 1962 à Fourmies (Nord). Il obtient son Bac ES à 17 ans, puis part à l’Université de Valenciennes pour passer un DEUG d’Anglais, de Lettres Modernes et d’Espagnol. De 1982 à 1983, Ludovic s'installe à Edimbourg comme Assistant dans un Lycée et est responsable de l’atelier théâtre.

Attiré par l'Ecosse, Ludovic y retourne de 1992 à 1993 comme enseignant en français et c’est à ce moment précis qu'il se mit à visiter avec un ami les châteaux "soi-disant" hantés. Expérience bouleversante et intéressante pour les personnes sceptiques. C’est à partir de ce moment qu'il nota tout dans un carnet ce qu'il ressentais.

Il y décrit plus de 160 châteaux hantés, dont certains ont été transformés en Hôtel. Au fil de ses visites, il apprend la véritable origine de ces fantômes ainsi que leurs différentes manières de surprendre les visiteurs grâce aux nombreux témoignages. Faire partager les angoisses et les peurs ressenties en déambulant dans les couloirs, les chambres, les tours et les caves de ces châteaux, c’était son ambition. D’où l’écriture du livre « Frissons en Écosse ».

D’autre part, suite à une rencontre inopinée avec un professeur de théâtre de Compiègne, Ludovic se mit à fréquenter plus souvent les salles de spectacle où il a pu discuter avec des comédiens dont la réputation n’est plus à faire : Roland Giraud, Pierre Richard, le regretté Jean Lefebvre, Pascal Légitimus, Smaïn, et surtout Olivier Lejeune qui lui a donné des conseils sur la façon d’écrire une pièce.

De l’an 2000 à 2004, il part enseigner en Polynésie française (les Marquises puis Tahiti), pour également encadrer un club de théâtre. De 2004 à 2006, il part en Corse pour enseigner l’anglais et le français, mais suit surtout des cours de théâtre. Ce qui lui a permis de tourner dans un court-métrage « Le connaisseur », d’après une nouvelle très drôle de Roald Dahl. Il a tenu le rôle principal, celui de Richard Pratt, un gastronome qui doit reconnaître un vin s’il veut épouser la fille d’un agent de change londonien.

Féru de théâtre et de spectacles humoristiques, Ludovic écrit en 2009 « Un fils à ne pas marier », une pièce comique dans laquelle une mère ne veut pas « lâcher » son fils.

Son rêve ? Voir un jour sa pièce jouée sur scène !

Ouvrages de l'auteur